Concours de Boules Lyonnaises en Beaujolais



JPEG - 26.3 ko
Trophée Boules Lyonnais France Récompenses

Retrouvez dans cette rubrique la liste des concours de boules Lyonnaises organisés en beaujolais par les différentes sociétés. Vous pouvez nous faire parvenir les informations sur votre concours que nous publierons dans cette rubrique après vérification. Envoyez un email avec les informations à contact@ncdubourg.com

Concours de Boules

  • 29/04/2017 : Lucenay
    Coupe de la Diligence - Concours de boules basé sur 32 doublettes 3ème et 4ème divisions. Tél. 06.82.72.18.02 / 06.43.63.72.07.
  • 29/04/2017 : Trévoux
    Concours de boules à 13h30 au boulodrome. Système Aurard. Tél. 06.17.36.36.67

La boule Lyonnaise

Le Terrain :

La partie se déroule, en principe, sur un emplacement qu’on appelle le cadre. Celui-ci doit mesurer 27,50 m de long et de 2,5 à 4 m de large. Il est divisé en trois zones principales : au milieu, une aire libre de 12,50 m de long et à chaque extrémité deux autres espaces mesurant chacun 7,50 m de long. Ces deux zones (l’une de jeu, l’autre où le joueur peut lancer sa boule) sont compartimentées de façon identique : à l’intérieur du cadre, une ligne située à 0,50 m du bord délimite une partie neutre dans laquelle les boules et le cochonnet sont considérés comme perdus. Une deuxième ligne, située à 2 m de la première, est appelée raie de but ; elle indique la distance maximale à laquelle le cochonnet peut être lancé. La troisième ligne, ou raie de pied, tracée à 5 m de la précédente (à 7,50 m du bord du cadre) limite la zone dans laquelle le joueur peut évoluer pour lancer sa boule. Lorsque le cochonnet est jeté, celui-ci doit s’arrêter entre la raie de but et la raie de pied, c’est-à-dire qu’il se trouve toujours à une distance minimale de 12,50 m du joueur.

Les boules et le but :

Les joueurs choisissent généralement leurs boules en fonction de la taille de leur main et de leur force. Ce choix doit cependant s’opérer dans certaines limites ; le diamètre de la boule varie de 9 à 11 cm, et son poids doit rester inférieur à 1,3 kg. Peuvent être employées des boules métalliques (avec ou sans remplissage) ou des boules en matière synthétique. Ces boules doivent être bien équilibrées, et le plombage, qui consiste à ajouter une petite charge sur l’une des faces de la sphère, est interdit. Le cochonnet lui-même est toujours en bois (en principe du buis) ; il ne doit être ni ferré ni gravé.

Le principe du jeu

Le principe du jeu est très simple, et s’apparente à celui de la pétanque marseillaise. Il s’agit pour chaque équipe d’envoyer un maximum de boules plus près du but que ne le sont celles de l’équipe adverse. Chaque boule ainsi placée vaut 1 point et la partie se joue en 11, 13, 15, 18 ou 21 points selon une convention fixée à l’avance. Au début du jeu, un joueur de l’équipe désignée par le sort pour jouer la première lance une boule le plus près possible du cochonnet : c’est ce qu’on appelle pointer. Un joueur de l’autre équipe tente alors de ravir le point en envoyant une de ses boules plus près encore du but. La même équipe continue ainsi à lancer ses boules jusqu’à ce qu’elle ait fait mieux que la première. Si elle y parvient avant épuisement de ses boules, l’autre équipe essaye de lui reprendre le point, soit en pointant à nouveau, soit en tirant pour chasser une ou plusieurs des boules de l’adversaire. Lorsque toutes les boules ont été ainsi pointées ou tirées, un arbitre compte le nombre de points : ce nombre correspond à celui des boules d’une même équipe placées plus près du cochonnet que toutes celles de l’équipe adverse. Une réglementation particulière au sport boules concerne le tir. Le tireur désigne l’objet (boule ou but) qu’il va tirer et l’annonce. Ses adversaires tracent alors un arc de cercle de 50 cm de rayon et de 15 à 20 cm de longueur en avant de l’objet annoncé. Ils tracent également une raie à 0,50 m en avant de tous les objets sans distinction de camp situés dans le rayon de 0,50 m et en arrière de l’objet annoncé. Un tir est régulier lorsque :

  • la boule n’a pas été sifflée par l’arbitre (pour faute de pied, mauvais placement des partenaires…) ;
  • le point de chute n’est pas à plus de 0,50 m de l’objet annoncé ;
  • il n’est pas à plus de 0,50 m de l’objet frappé en premier ;
  • l’objet frappé en premier n’est pas à plus de 0,50 m de l’objet annoncé.

Sinon la boule est annulée, ainsi que ses effets : comme l’emplacement des autres boules a été marqué, celles qui ont été illégalement déplacées sont remises à leur place, sauf si l’adversaire y trouve son avantage.

Les compétitions de sport boules (locales, régionales, nationales, internationales) sont soumises à une réglementation très sévère, un arbitre étant désigné pour chacune des parties.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses…) Source : Article Sport-boules de Wikipédia en français (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sport-…).


Commentaires