Château de Montmelas dans le Beaujolais


Le château de Montmelas est un ancien château fort, reconstruit aux 13ème siècle puis restauré dans une esthétique néo-gothique au 19ème siècle . Il est situé sur la commune de Montmelas Saint Sorlin dans le Beaujolais.

JPEG - 209.7 ko
Château de Montmelas dans le Beaujolais

Une longue histoire

Il fût la demeure des sirs de Beaujeu au 11ème siècle.
En 1331, la propriétaire est Jeanne de Châteauvillain, troisième épouse de Guichard VI de Beaujeu.
En 1520, le fief appartient à Anne de France, duchesse de Bourbon, fille de Louis XI et veuve de Pierre de Bourbon, sire de Beaujeu. Leur fille, Suzanne de Bourbon, épouse le connétable de Bourbon. Les bourbons vendent la seigneurie à Philibert de Crozet. Sa veuve revend le fief à Philibert d’Albon Beaujeu, baron de Lignières.
Le bien échoit par la suite à Louis de Gonzague, duc de Nevers, époux d’Henriette de Clèves.
Jean Arod, époux de Barbe de Signolles, acquiert le château en 1566 lors d’une vente aux enchères. En 1593, Jean Arod est tué alors qu’il repousse une attaque contre son château.
En 1654, Guillaume Arod est seigneur de Montmelas. François Arod (1716-1752), marquis de Montmelas, épouse Marguerite de Cuzieu.
En 1766, leur fils aîné, Blaise, marquis de Montmelas, épouse Marguerite-Catherine Haynault, maîtresse de Louis XV. Elle restera à Montmelas jusqu’à sa mort en 1837.
À la Révolution, Gaspard de Montmelas, le frère cadet de Blaise, est emprisonné à Lyon ; une délégation de villageois prend la route pour aller le délivrer. À sa mort, en 1837, Agnès Louise veuve de Gaspard d’Arod comte de Montmelas et fille naturelle et reconnue de Louis XV et de Catherine Haynault, laisse le domaine à son arrière-petite-fille, Louise Hélène Léonie de Tournon Simiane (1829-1899) femme de Philippe comte de Tournon‑Simiane.
En 1906, Louise Hélène Françoise de Tournon‑Simiane, fille des précédents, épouse Jean Victurnien Jacques de Chabannes La Palice.
En 1962, Jacqueline Léonie Marie de Chabannes La Palice (1896‑1982), fille des précédents, femme de Jehan Comte de Durat en hérite. Le château passe à sa fille ainée, Françoise de Durat femme du comte Henri d’Harcourt. Le domaine appartient aujourd’hui à la famille d’Harcourt.

JPEG - 237.1 ko
Château de Montmelas dans le Beaujolais

Description du château de Montmelas

Le château a été profondément remanié au cours des siècles et notamment au 19èm siècle, après 1828, par Louis Dupasquier, architecte lyonnais contemporain de Viollet-le-Duc, d’après un dessin du 1èèmz siècle siècle.

Il subsiste du château médiéval un donjon cylindrique qui domine une enceinte quadrangulaire munie aux angles de poivrières, ainsi qu’une vaste basse-cour clôturée par des braies.

La propriété est un domaine viticole. Le château de Montmelas est une propriété privée. Il est ouvert à la visite. L’ensemble des bâtiments et des jardins ont été inscrits au titre des monuments historiques le 29 juin 2000. Cela englobe le jardin à la française ainsi que l’enceinte castrale, le château, les communs, les tours, les porches, la chapelle et les cours, la basse-cour du château, le cuvage et le panthéon.

JPEG - 202.5 ko
Château de Montmelas dans le Beaujolais

Se rendre au château de Montmelas

[Informations pratiques et visites]

JPEG - 161 ko
Château de Montmelas dans le Beaujolais


Commentaires